Index verborum Ciceronis epistularum

Autore: Abbott, Kenneth Morgan & Oldfather, William Abbott & Canter, Howard Vernon
Titolo: Index verborum Ciceronis epistularum
Luogo edizione: Urbana
Editore: University of Illinois press
Anno edizione: 1938
Pagine: 584
Parole chiave: Philologie - Filologia - Philology
Descrizione: [PhR] « With the assistance of friends and students and in completion of the task inaugurated by M. N. Wetmore and A. M. Dame, based on the edition by L. C. Purser in Oxford classical texts, 1901-1903 ». Ouvrage commencé par M. N. Wetmore ( Ad familiares , L. I et II), poursuivie par A. M. Dame (jusqu’en 1930) et terminé par les trois auteurs (voir l’introduction, p. 3). Textes latins, introduction en anglais. - Bibliogr. Additamentum ad apparatum criticum, p. 17-97. - Errata, p. 585. Ouvrage de référence, il est le fruit d’un travail d’équipe peu commun à l’époque, et qui correspond aux grandes heures de l’University of Illinois, dominées par la haute figure de Oldfather avec la complicité de Stanley Pease. Cet Index est le fruit d’un travail méticuleux, sorte de chef-d’oeuvre de l’époque pré informatique, mené à bien par un trio composé de trois fortes personnalités. [Bio] KM Abbott (1906-1988), eut une carrière d’universitaire aux Etats-Unis, à Rome et à Londres, coupée par une expérience d’etymological consultant chez Merriam Webster (1958-9). Lexicographe de Cicéron et de Sénèque. W.A. Oldfather (1880-1945) est une des grandes figures des études classiques américaines, et l’une des plus attachantes. Grand spécialiste et défenseur de l’érudition allemande. Cf l’article qui lui est consacré : Michael Armstrong, « A German Scholar and Socialist in Illinois: The Career of William Abbott Oldfather », "The Classical Journal", 88, 3 (Feb. - Mar., 1993), 235-253. Cet Index verborum est sans doute le plus connu de ses ouvrages, mais n’était pas celui qu’il préférait dans sa prolifique bibliographie. Il le considérait comme une obligation professionnelle, souhaitant montrer à ses étudiants l’exemple d’une littérature savante. H. V. Canter (1873-1942) était une personnalité d’un autre genre . Il avait quitté l’école à 12 ans, avait été saute-ruisseau dans diverses boutiques, avant de combattre comme volontaire dans l’armée italienne durant la première guerre mondiale. Erudit formé sur le tard, son premier livre paraît en 1930. Spécialiste reconnu de Sénèque (Index verborum co-écrit avec Oldfather et Pease), il était très apprécié de Oldfather. On lui doit quelques articles sur Cicéron.
Opere:
Link: http://books.google.fr/books?id=qFkhuDi8jQgC&pg=PP7&source=gbs_selected_pages&cad=0_1
Sigla autore: Abbott & Oldfather 1938a